Parcours. Formé aux arts appliqués à l’École Duperré, il fonde l’Atelier LZC et réalise des pièces sur mesure pour Baccarat, Cartier, Van Cleef & Arpels. En 2009, il se lance dans une nouvelle aventure artistique, s’intéresse aux techniques du bijoux et de la gravure à l’eau forte. Aujourd’hui,  directeur artistique de l’école supérieure d’Art Conte-spécialisée dans le design, le textile et la mode- il poursuit ses créations en série limitées, de bijoux muraux, de papiers peints, d’estampes et de papeterie d’exception.

Signature. Une œuvre plurielle qui se décline à partir du détournement des procédés de la gravure et produit un ensemble de pièces éclectiques très singulières.Un univers unique qui revisite  l’ornement, à la croisée de deux techniques d’artisanat d’art .

Il aime. Le dessin plus que tout. L’art nouveau chez René Lalique, le folklore du papier découpé de Gaomi en Chine à l’origine de ses sculptures, les natures mortes du XVIIe siècle dans les écoles du nord, sources d’inspiration.

Coup de cœur. Pour ses sculptures murales obtenues par la découpe de la plaque de cuivre qui lui sert à graver le cuir, le papier et le textile, de ses collections. Mention spéciale pour les couleurs de ses sublimes papiers peints sur mesure qui renouent avec les dessins à histoires des fresques murales anciennes.

What’s up. Un portrait dans le livre «Encore! The New Artisans» publié chez Thames&Hudson, l’habillage avec ses papiers peints de la galerie de la Madeleine à paris pour le restaurant Lucas Carton, la création d’un paravent créé dans le cadre d’une exposition hommage à Christian Dior pour la galerie Le 6 Mandel. 

 

Portrait Copyright © Rodolphe Baras

Copyright © Clementina Calleri