Parcours. Diplômé de l’école Supérieure des Beaux Arts de Marseille et de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs, François Champsaur acquiert une solide expérience aux côtés de grands noms comme l’architecte italien Massimiliano Fuksas, le designer Pascal Mourgues ou encore Christian Liaigre, éminence du chic « à la française ». En 1996, il fonde sa propre agence d’architecture d’intérieur au sein de laquelle il conjugue la conception de mobilier et la réalisation de projets prestigieux en France et à l’étranger.

Signature. Un luxe discret et confortable dont l’ambition tend à réinscrire les marques d’un art de vivre contemporain. Ses origines marseillaises colorent l’élégance de ses lignes graphiques d’une sensualité singulière. Dès ses premières réalisations, il aborde l’espace et les volumes, en créant une tension remarquable entre le rendu global et le traitement des détails. Il conçoit des espaces nourris de sens où la volonté d’intégrer dans ses réalisations les meilleurs savoir-faire est une priorité.

Il aime. La nature, la lumière, les matières simples et les lignes épurées d’où se dégagent une belle sérénité. Son affinité avec le Sud, la couleur et la lumière donne une convivialité très vivante à des lieux parfois complexes à aborder dans ce sens, comme la salle des ventes de Yearlings, à Deauville, où il vient de livrer les restaurants, bars et salons vip.

Coup de cœur. Pour sa collection de mobilier et luminaires éditée et fabriquée par Pouenat, un travail sur la géométrie qui met en valeur les infinies possibilités qu’offre le métal : les lignes peuvent être fluides ou anguleuses avec un résultat toujours épuré et empreint d’élégance.

What’s up. Il a réalisé la transformation d’hôtels de luxe tels que le Royal Evian au bord du lac de Genève, l’Hôtel Vernet, le Métropolitan, et l’Hôtel du Ministère à Paris, des restaurants emblématiques tels que la maison Troisgros à Roanne, le Café de l’Alma à Paris, le Poulpe à Marseille ainsi que de nombreuses résidences pour des particuliers et des collectionneurs d’art à travers le monde.

Copyright Portrait © Bernard Touillon
Copyright Reportage © Francis Amiand