Parcours. Née et élevée à Paris, Gael a étudié l’architecture aux Etats-Unis  et travaille à Londres  depuis 1988. Après avoir travaillé de nombreuses années avec John Stephanidis, Gael crée son cabinet d’architecture d’intérieur avec Stephen Morrison en 2002 et réalise des chantiers dans toute l’Europe, à Londres, en France, en Grèce, en Suisse pour des tycoons, artistes et écrivains.

Signature. Les chantiers de Gael Camu s’inscrivent dans la modernité sans être contemporains ou design. « J’aime jouer de la géométrie et de l’espace dans un esprit classique. Tout est une question d’équilibre et de proportions ». Pour Gael Camu, le luxe rencontre l’ascétisme, le jeu rejoint une certaine forme de gravité. La simplicité est toujours synonyme d’une élégance presque monacale.

Elle aime. La lumière, qui pour Gael est « la palette de l’architecture ».

Coup de cœur. Le bureau Palladio imaginé pour un appartement conçu en 1929 par Pierre Chareau. Gael a choisi le bois de rose, l’un des bois favori de Pierre Chareau en imprimant pour ses clients amoureux de Rome une planche d’architecture de San Giorgio Maggiore. Le plateau peut être réalisé selon les rêves de son commanditaire.

What’s up. L’acquisition d’un atelier de menuiserie en Angleterre pour la production  sans concession des meubles d’exception. Une galerie à Londres, une maison de campagne dans le Wiltshire, une maison Regency à Pimlico.