Parcours. Diplômée en architecture, en design industriel, graphisme et mobilier, India Mahdavi débute auprès du décorateur Christian Liaigre en tant que directrice artistique pendant 7 ans. En 2000, elle ouvre son studio de création puis dans la foulée un premier show-room et une boutique dédiée aux accessoires à Paris. Connue pour ses nombreux projets à l’international, ses restaurants et ses hôtels sont une référence: le On Rivington à New York, le Café Français et le Germain à Paris, l’Apogée Courchevel, le Monte-Carlo Beach hôtel, le Sketch Gallery et le Connaught-Coburg bar, à Londres.

Signature. De sa culture européenne et orientale, elle a tissé des correspondances uniques qui font d’elle une icône du chic nomade. Instinctive et libre, son style néo-baroque explore un univers de couleurs, de textures, de formes, devenu le symbole d’un certain « Paris way of life ». Créatif, joyeux, ludique et insolite, le charme de ses décors n’appartient qu’à elle. Du design à l’architecture d’intérieur, de la scénographie à l’architecture, elle travaille sans frontières.

Elle aime. L’art de mélanger les imprimés, les graphismes et les motifs, les associations singulières et les couleurs surannées, dans un mix and match d’une grande modernité.

Coup de cœur. Pour sa collection de luminaires éditée par Pouenat. Ces éclairages poétiques projettent l’ombre portée du dessin de l’objet, dans un jeu de lumière très graphique.

What’s up. Aujourd’hui, tout en se consacrant à l’architecture d’intérieur India Mahdavi multiplie ses interventions architecturales, en 2015 elle réalisait le restaurant I Love Paris By Guy Martin, cette année en mai 2016 la boutique Red Valentino à Rome, en juillet l’enseigne Ladurée à Los Angeles. Elle poursuit le développement de sa ligne de mobilier et intervient par ailleurs comme directrice artistique sur de nombreux projets culturels.