Parcours. Après des débuts dans la communication et le design graphique, la trajectoire de Karen est atypique. En 1997 elle s’installe à Milan et obtient un master en design industriel à la Domus Academy sous la houlette de Massimo Morrozi, le fondateur d’Archizoom, auprès de qui elle poursuit sa carrière chez Edra et produit son premier meuble. En 2001, changement de cap, elle retourne vers Beyrouth sa ville natale et crée le Karen Chekerdjian Studio, cet espace donne naissance à des créations nourries par l’artisanat, la tradition et les compétences culturelles de son pays. Aujourd’hui, son atelier de création produit des collections de meubles, d’objets, de bijoux sous la marque “Series by Karen Chekerdjian”, des objets en série limitée mais aussi du design d’espace. 

Signature. Sa collaboration unique avec les artisans de sa région lui a permis de poser les fondements du design au Liban. Ses réalisations transforment et réinterprètent les origines de son pays vers un contemporain à fort caractère. Le dialogue dynamique entre design et artisanat est devenu sa marque de fabrique.

Elle aime.Les objets de design empreints d’une abstraction sculpturale. Son œuvre forte, sans fioriture décline des pièces anguleuses, masculines, presque brutalistes, à la présence énigmatique et hautement élégante.

Coup de cœur. Pour son style elliptique et sa manière de traiter le noir en mixant le cuir, le métal et le bois dans une version certes radicale mais souvent confortable. Mention spéciale pour ses fauteuils et ses méridiennes.

What’s up. Pendant trois mois l’été 2015, la célèbre institution parisienne, l’Institut du Monde Arabe, lui donne carte blanche et l’invite au sein du musée permanent dans une exposition baptisée « Respiration ». Plébiscitée à l’international, Karen est fréquemment l’hôte des grandes foires du design, la dernière en date étant celle de Miami où la Carwan Gallery l’expose en solo. En 2016, le Karen Chekerdjian Workshop a ouvert ses portes sur 600 mètres carré, dans la zone industrielle du port à Beyrouth.

Copyright © A Sauma