Parcours. Frères, architectes et designers, le tandem poursuit depuis toujours le goût de l’épure, il privilégie la lumière et les perspectives. L’héritage familial d’un grand-père ensemblier-décorateur et celui d’un père non moins talentueux, a laissé chez eux une affinité particulière avec l’objet et le meuble. De l’identité visuelle, à l’aménagement, à la création de mobiliers, ils interviennent de façon transversale.

Signature. Le staff, le verre, le bois, leurs matériaux fétiches, donnent la sensation d’écrin à tout ce qu’ils touchent. Ils revisitent les classiques en projetant une vision contemporaine sans effacer l’histoire, et passent de la conception d’un bâtiment au détail d’une poignée ou d’un meuble.

Ils aiment. Simplifier le vocabulaire architectural et redonner toutes leurs vertus aux volumes. Dans un jeu de lignes très visuel, ils redessinent l’espace, sculptent les plafonds et relancent la transparence.

Coup de coeur. Pour la rigueur de leur collection de mobilier, leur sens de la finition et des couleurs tempérées. Marbre, métal et bois sombres confrontent les brillances polies et les surfaces mates, les matières brutes et précieuses. Une sobriété intemporelle très graphique qui s’inscrit dans toutes sortes d’intérieurs.

What’s up. A Moscou, ils réalisent le concept store James et la boutique Yohji Yamamoto. Dans la foulée, Tod’s, Hogan ou encore l’état de Singapour feront aussi appel à eux. A Paris, la rénovation d’appartements haussmanniens de particuliers a fait leur réputation. En 2015, une de leur pièce intègre les collections du mobilier national. Ils viennent également d’achever leur premier Yacht pour le chantier naval SanLorenzo.