Parcours. Son père antiquaire a ouvert le champs à sa passion pour les arts décoratifs. Après quelques années d’études de droit à Paris, il s’oriente vers le métier d’artiste et de designer. Au début des années 80, Olivier Gagnère rencontre le designer culte italien Ettore Sottsass, et collabore avec le groupe Memphis en Italie, une étape clef dans l’œuvre du créateur. Ses créations figurent aujourd’hui parmi d’importantes collections nationales et internationales dans les plus grands musées du monde.

Signature. Sobriété, élégance et fantaisie, ses vases, céramiques, verreries, meubles et objets pour la table, bousculent la ligne ordinaire et créent un nouvel équilibre, une esthétique où les classiques se réinventent dans un style bien à lui qui lui vaut d’occuper une place singulière dans la création contemporaine. Entre simplicité et sophistication, inspirations venues du monde entier et géométries sculpturales, Olivier Gagnère joue avec les formes et les couleurs.

Il aime. Repousser les limites techniques des matériaux, travailler la recherche pour enrichir la forme et porter la création. Qu’il s’agisse de céramique, de cristal, métal, bois, fourrure, verre, porcelaine, faïence, terres mêlées, l’artiste explore et expérimente pour réinventer la ligne, les contours, les volumes.

Coup de cœur. Pour la transversalité d’une œuvre qu’il exerce sur tous les fronts. A la fois céramiste, verrier, ébéniste, architecte d’intérieur, décorateur, designer, ses œuvres révèlent son amour pour les arts décoratifs, dans un jeu permanent entre tradition et modernité. 

What’s up. Présentation au Salon del Mobile à Milan d’une collection de mobilier conçue pour Pouenat, début de collaboration avec la Faïencerie de Gien, exposition au Musée de la céramique Magnelli à Vallauris. Publication aux Éditions Norma d’une monographie par Michèle Champenois. Exposition à la galerie Maeght des Céramiques réalisées dans les Ateliers Parigi en Italie. Présentation de dessins à La Galerie Nationale à Dubaï.

Copyright © DESPATIN & GOBELI