Parcours. 
Studio MVW, le duo formé par l’architecte française Virginie Moriette et le designer chinois Xu Ming cultive un bagage multiculturel très riche en plus d’une réelle intelligence de l’héritage artisanal de leurs pays respectifs.

Connaissances rares, qu’ils transcendent dans leur travail lorsqu’ils se rencontrent en 2003 et s’associent plus tard, fondant Studio MVW en 2006.

Etabli à Shanghai, Studio MVW est connu pour ses projets en Chine mais aussi à l’international. Shanghai Tang ou Giorgetti leur ont très tôt fait confiance et Virginie et Xu Ming signent parallèlement bureaux, commandes privées, projets hôteliers et boutiques.

Au cours d’une vente organisée il y a quelques mois par la maison Piasa à Paris, la sélection de mobilier de nos stars franco-chinoises mise aux enchères a été intégralement vendue confirmant leur rayonnement au-delà de la Chine. Au Salon du PAD à Paris au printemps 2017, plusieurs pièces sublimes en jade rose et laiton sont exposées par la galerie BSL. D’autres pièces ont été sélectionnées et exposées en mars 2017 au musée d’Art Moderne de Paris dans le cadre de AD Collections.

Signature. Le Studio 
MVW a l’art de twister et de combiner les références aux arts décoratifs français et chinois avec un parfait équilibre, un amour immodéré des matériaux rares et précieux  d’ailleurs au coeur de leur prochaine collection : Jinshi Jade Pink.

Ils aiment. 
Une approche architecturale servie par une manufacture d’exception intégrant régulièrement des innovations, voire des matériaux hybrides.

Coup de coeur. Un lit époustouflant pour The Invisible Collection qui sera présenté chez Vis A Vis à Motcomb Street au sein du Pop Up store Chambre de Décorateur présenté à partir début mai 2017 à Londres.

What’s up. Nos amis ont terminé récemment la Résidence du Consul de France à Shanghai, le salon de thé Lu Ming Tang à Hangzhou ainsi que les boutiques de l’hôtel Warldorf à Chengdu. Béatrice Saint-Laurent les présentera également à la Villa Vigie à Monaco du 27 au 30 avril 2017.