Service de décoration et conseils 06 22 33 53 09

Livraison gants blancs avec assurance incluse, en France et à l’international

Tous nos meubles sont réalisés sur mesure pour vous par des artisans d’art

Collection

Portraits

Journal

Private Styling

FavoriteLoadingAdd to favorites
Actualités

THE DIGITAL GETS PHYSICAL

The Invisible Collection ouvre son premier showroom à Londres, à deux pas de Harrods

Après deux années de croissance rapide, on peut dire que The Invisible Collection n’a pas cessé de grandir et ces dernières semaines la cadence s’accélère…

 

A l’occasion de Masterpiece London, The Invisible Collection annonce de nouvelles initiatives qui confortent sa position, déjà unique, sur le marché du design de collection.

 

En premier lieu l’annonce d’une collaboration exclusive avec la galerie new-yorkaise R&Company, une alliance stratégique pour confirmer la présence du site aux Etats-Unis et présenter en Europe de nouveaux artistes et designers extraordinaires.

 

Autre grande nouvelle : l’ouverture officielle d’un showroom privé au cœur de Londres, dans le quartier de Belgravia, à quelques minutes de Sloane Square, Harrods et Harvey Nichols. Les clients pourront le visiter  le 27 juin, lors d’un cocktail en présence de l’équipe de R&Company et de Jeff Zimmerman. A quelques jours de la soirée, nous avons rencontré, dans l’intimité de leurs bureaux les fondatrices de The Invisible Collection, Anna Zaoui, Isabelle Dubern et Lily Froehlicher pour leur poser quelques questions.

 

Réponses du trio…

 

 

Pouquoi ce choix de passer du pure player à brick & mortar ? Et pourquoi maintenant ?

 

Nous avons créé un modèle de vente en ligne de mobilier d’exception avec une idée disruptive. Ni galerie, ni éditeur de mobilier. Plutôt une curation en ligne de belles créations de décorateurs iconiques et d’artistes. Dès le lancement, nous avons été présentes physiquement avec des pop up. Au Bon Marché à Paris, pendant leur exposition Made In Paris, puis à Miami, pendant Art Basel, notre pop-up a été classé dans le top 5 des places to be. A Milan, invitées par le magazine Wallpaper, nous avons eu l’award de la pièce la plus « instagrammée » de la Semaine du Design avec le Refuge de Marc Ange, puis à New York dans un appartement privé décoré par Pierre Yovanovitch et maintenant dans l’ultra trendy concept store The Webster à Soho.

En ouvrant un show room privé sur rendez-vous dans Belgravia, nous avons répondu à la demande des clients, notamment des professionnels, de nous rencontrer de manière confidentielle, dans le vrai luxe d’un endroit privé, où le temps ne compte pas.

 

 

Qu’est-ce que l’association des deux canaux apportera à vos clients ?

 

Le digital et le physique sont indissociables aujourd’hui, les comportements de chacun au quotidien dans tous les domaines sont là pour le prouver Pour nous, la fameuse expérience d’achat se joue dans la qualité extrême de service que nous rendons à nos clients, curation du mobilier, conseils, sourcing y compris de pièces vintage, propositions, devis, suivi de production, livraison…

 

 

Pourquoi avez-vous choisi Londres pour y installer vos bureaux et, maintenant, le showroom ?

 

Anna et Lily sont franco-british, Anna vit depuis vingt cinq ans à Londres et passe beaucoup de temps à New York, Isabelle partage sa vie entre Londres et Paris depuis cinq ans… L’énergie de Londres, ses parcs, les projets immobiliers de clients très cosmopolites sont tout à fait propices à la croissance du site. A mi-chemin entre Paris, l’Italie et les Etats-Unis…

 

 

Qu’avez-vous appris jusqu’à présent qui est vital pour votre entreprise ?

 

Nous avons osé un modèle nouveau et qui, comme celui d’une marque de luxe avec un héritage (celles des savoir-faire des artisans), demande du temps, et nous nous donnons ce temps pour grandir. Le temps d’un meuble ou d’un objet n’est pas celui d’un it-bag dans la mode…

Nous sommes fières de représenter toute une grande famille de décorateurs et architectes d’intérieur dont nous sommes intimement persuadées qu’ils sont les talents immenses d’aujourd’hui et les valeurs de demain. Notre rêve : que les collectionneurs d’art ambitionnent de constituer de véritables collections de mobilier. Et ces collections peuvent commencer avec une lampe du mythique Studio Ko à 800 euros.

 

 

Propos recueillis par Maria Grazia Meda

 

 

17 Chesham Street, Flat 1 

London, SW1X 8ND

 

Contactez nous pour prendre un rendez-vous 

CONTACT
×

CONTACT

Veuillez nous indiquer votre question et vos coordonnées, et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.


Prénom*

Nom*

Email*

Message

×

PARTAGER À UN AMI

Pour faire découvrir cet article à un ami.









×
JOIN THE CLUB

Pays
En vous inscrivant à cette newsletter vous acceptez
les conditions générales et la Politique de confidentialité.
*Champs obligatoires.
Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.