Service de décoration et conseils 06 22 33 53 09

Livraison gants blancs avec assurance incluse, en France et à l’international

Tous nos meubles sont réalisés sur mesure pour vous par des artisans d’art

Collection

Portraits

Journal

Private Styling

FavoriteLoadingAdd to favorites
Actualités

Where are we going?

Célèbre pour ses installations in situ en fils tissés, Chiharu Shoota, invitée au Pavillon du Japon à la 56e Biennale de Venise avec son installation «The Key in the Hand», tisse sa toile au Bon Marché Rive Gauche.

Cent cinquante bateaux du monde entier, de toutes les cultures et de toutes les tailles, navigueront dans les airs du grand magasin. Les coques de métal évidées – comme dessinées au crayon à papier – seront suspendues sous les verrières centrales du Bon Marché.

L’artiste, qui réalise là une œuvre éphémère de grande envergure, tissera in situ avec son équipe pendant les deux semaines précédentes les dix vitrines du magasin. Elle réalisera en son rez-de chaussée une grande vague composée de maillages spectaculaires de fils blancs tissés par l’artiste et qui pourra être investie par le visiteur: «Memory of the Ocean».

Intitulée «Where are we going?» l’exposition invite à une expérience inédite dans un grand magasin. Son titre porteur d’espoir propose de voguer vers «un nouveau départ» et de vivre un moment d’émotion inspiré de son parcours, de la mer, des interactions multiples, réelles et métaphoriques, qui définissent chaque individu.

Chiharu Shiota aime les bateaux, leurs formes multiples, leurs cultures croisées, leurs destinations incertaines. Leurs aptitudes aux voyages, à connecter un point du monde à un autre, à embarquer des personnes et des imaginaires. Si elle y a déjà eu recours dans ses œuvres – notamment lors de la 56e édition de la Biennale de Venise où elle représentait le Japon en 2015- c’est la première fois qu’elle dessine des bateaux à partir de modèles existants, qu’elle choisit d’investir un objet neuf, sans histoire, sans passé. Le fil de coton blanc tranche aussi avec ceux, rouges ou noirs, utilisés jusqu’alors.

L’artiste évoque la neige, la pureté, «un nouveau départ» sans préciser d’itinéraire. Chiharu Shiota aborde la vie de l’homme comme une Odyssée: «La vie est un voyage sans destination».

Dans son œuvre, Chiharu Shiota interroge les différents liens qui nous constituent en tant qu’humain, en tant qu’individu, et que nous tissont chaque jour. Mémoire et souvenirs, actions et interactions, pensées et rêves, créent une toile unique, éphémère. Formée au Japon puis en Allemagne, Chiharu Shiota d’abord initiée à la peinture et au dessin, utilise le fil comme un crayon pour dessiner en trois dimensions. Le tissage, les allers et retours de la pelote dans les airs, jusqu’à la densité voulue par l’artiste, sont aussi une danse, une méditation, une performance.

CONTACT
×

CONTACT

Veuillez nous indiquer votre question et vos coordonnées, et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.


Prénom*

Nom*

Email*

Message

×

PARTAGER À UN AMI

Pour faire découvrir cet article à un ami.









×
JOIN THE CLUB

Pays
En vous inscrivant à cette newsletter vous acceptez
les conditions générales et la Politique de confidentialité.
*Champs obligatoires.
Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.