Service de décoration et conseils 06 22 33 53 09

Livraison gants blancs avec assurance incluse, en France et à l’international

Tous nos meubles sont réalisés sur mesure pour vous par des artisans d’art

At home, opérationnels et prêts à livrer vos commandes

Collection

Portraits

Journal

Private Styling

FavoriteLoadingAdd to favorites
Interviews

Des bijoux pour la maison

La très chic Osanna Visconti di Modrone rejoint The Invisible Collection en présentant des meubles et objets irradiés par son talent d'artiste et de sculpteur.

Osanna Visconti se définit comme un artisan avec une âme de designer. On sent l’amour pour l’artisanat et le dessin soigné qui définissent les bijoux magnifiques et les meubles qu’elle crée. Née à Rome, dans un environnement très artistique, Osanna a grandi entourée d’œuvres créées pour sa mère par Lucio Fontana, Mario Ceroli et Arnaldo Pomodoro. Quand elle se marie avec Giangaleazzo Visconti, descendant d’une des plus anciennes familles italiennes et galeriste, elle s’installe à Milan, dans une maison d’un autre monde, remplie d’antiquités et d’art. Puisant dans ses souvenirs d’enfance, elle crée des pièces uniques en bronze : « J’ai commencé par des bijoux, puis j’ai décidé de réaliser des bijoux pour la maison ». Des petits objets comme des couverts élégants et des lampes de table aux belles tables et bancs, chaque pièce est un hommage à la nature et à la féminité.

Nous avons demandé à Osanna de nous parler de son travail et de ses inspirations :

 

Quand avez-vous commencé à travailler le bronze et pourquoi ?
J’ai commencé très jeune à fabriquer des bijoux. Puis, il y a environ 5 ans, j’ai décidé de faire des objets pour la maison et des meubles. Au début, il s’agissait de petites choses, puis elles ont grandi de plus en plus… Parmi les premiers objets que j’ai créés, il y avait des chandeliers, qui, à l’époque, avaient besoin d’une table… et une chose en a conduit une autre. Depuis mes débuts en tant que créateur de bijoux, j’ai tout de suite travaillé le bronze, en plus de l’or et de l’argent. C’est un métal merveilleux que je connais depuis l’enfance, car je me souviens d’avoir été fascinée par les meubles de Lalanne et d’autres artistes qui se trouvaient chez moi. Lorsque j’ai commencé à créer des objets pour la maison, le bronze a été un choix naturel : j’aime le fait qu’il s’agit d’un métal chaud et vivant ; le bronze me rappelle l’or.

 

Parlez-nous de la technique de la cire perdue
C’est une technique ancienne et complexe de moulage des métaux. Je crée d’abord le modèle original en cire, puis je fais un moulage en argile. En chauffant l’argile, la cire fond en laissant un vide qui est ensuite rempli en y versant du bronze fondu. Le nom dit tout : la cire perdue, ce qui en fait une pièce unique car une fois la cire partie, on recommence à zéro. Ainsi, chaque fois c’est une histoire différente, une pièce différente, avec des proportions et des formes différentes. J’aime travailler avec mes mains, mouler la cire, sa douceur et sa malléabilité. Ce que j’aime le plus dans cette technique, c’est que l’on commence avec la cire, un matériau très doux et vulnérable, puis on a le bronze, solide et indestructible, imprégné d’une idée d’éternité.

 

Vous créez à la fois des bijoux et des meubles : y a-t-il une différence dans votre processus créatif ?
C’est la même approche, qu’il s’agisse d’un bijou ou d’un meuble. Fondamentalement, les meubles sont un bijou pour la maison. Pour moi, une maison est le reflet de ceux qui y vivent et de leur vraie personnalité, révélée par la façon dont ils la décorent. D’une certaine façon, on peut dire que porter une paire de boucles d’oreilles, c’est comme ajouter une lampe à un mur… Le mobilier reflète autant une personnalité que les bijoux que l’on porte.

Parlez-nous de quelques-unes des pièces disponibles sur The Invisible Collection : lequel est votre préféré et pourquoi ?
J’aime beaucoup un morceau de tissu ancien damassé que j’ai trouvé et que j’ai utilisé pour créer un cabinet en bronze. J’aime aussi la collection Nastro (ruban), quelques meubles en bronze patiné noir, enveloppés dans un ruban de métal brillant….

 

Pouvez-vous résumer votre style en quelques mots ?
C’est difficile, c’est comme devoir se décrire soi-même… Je pense qu’en regardant mon travail, on voit que c’est féminin et qu’il reflète la nature, j’aime les formes organiques, inspirées par la nature qui m’entoure. La plupart de mes objets trouvent leur place dans un décor contemporain, mais aussi dans un cadre plus traditionnel et ancien. Chaque pièce est une histoire en soi, et chaque histoire commence une conversation avec son environnement. Les pièces se fondent naturellement dans n’importe quelle maison et forment un nouveau chapitre de sa vie.

 

Qu’est-ce qui vous plaît dans The Invisible Collection ?
J’aime son offre très choisie, car elle reflète le goût des deux fondatrices et ce qu’elles aiment. C’est une sélection très intéressante, très éclectique, mais en même temps, vous savez qu’elle a été soigneusement construite avec un œil de collectionneur : je suis très heureuse de cette rencontre et de cette belle histoire avec Isabelle Dubern et Anna Zaoui, et de faire partie de The Invisible Collection.

CONTACT
×

CONTACT

Veuillez nous indiquer votre question et vos coordonnées, et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.


Prénom*

Nom*

Email*

Message

×

PARTAGER À UN AMI

Pour faire découvrir cet article à un ami.









×
SIGN UP

Pays
En vous inscrivant à cette newsletter vous acceptez
les conditions générales et la Politique de confidentialité.
*Champs obligatoires.
Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.