Conversation et Constellation

Intérieurs d’exception

Conversation et Constellation

Dans Motcomb street, à Londres dans le quartier de Belgravia, The Invisible Collection a invité un décorateur et un illustrateur, Vincent Darré et Michael Cailloux à dévoiler les merveilles de leurs dernières collaborations pour le site.
 
Dans le petit salon donnant sur la rue, Vincent Darré présente sa collection Conversation. Venue tout droit du Musée des Beaux Arts de Toulon et présentée pendant le Festival d’Hyères de la Villa Noailles, cette collection comprend tapis, chaises, fauteuils et canapé ainsi que des tables basses inspirées de Calder. Vincent a derrière lui plusieurs vies, dans la mode puis la décoration d’intérieur, faisant de ses maisons successives le laboratoire de son extravagante créativité. On dit de lui qu’il est brillant et baroque, c’est avant tout un esprit libre et délicat avec une inoubliable allure de dandy.
 
Dans la chambre voisine, Michael Cailloux artiste français pour qui le dessin et l’illustration sont une seconde nature poursuit sa passion pour les tissus en détournant ses propres créations pour imaginer une joyeuse collection de linge de maison. Repoussant les limites de la créativité et des talents des artisans de Vis A Vis, la collection Constellation, la troisième issue de la collaboration The Invisible Collection et de Vis A Vis, conjugue imprimés et broderies de manière inédite. Sont présentés aussi une série limitée de foulards faits main, des papiers peints originaux, des parapluies et de la papeterie. Bien entendu les bijoux muraux de Michael sont également exposés exploitant à la fois les techniques précieuses de la joaillerie et de la gravure.
 
Choisis pour leur talent et leur passion pour les arts décoratifs, les deux artistes apportent à cette présentation simultanée à Londres une vision rafraichissante de la décoration, avec un sentiment de liberté et de joie de vivre.
 
Plaçant l’art au dessus de toute chose, Vincent et Michael mettent en scène un passé revisité et une forme de douceur hors du temps. Déclinées dans des couleurs riches et intenses, toutes les pièces sont uniques en leur genre.
 

Pour compléter cette collection et être on time pour le shopping de Noël, The Invisible Collection présente aussi une sélection d’objets et d’accessoires pour la maison comme des plateaux et des vide-poches en cuivre et laiton de Karen Chekerdjian et les collections magnifiques d’assiettes de Costanza Paravicini ainsi que les verres de Venise de Giberto Arrivabene.

 

Vis-à-Vis, 6, 7 Motcomb Street,

Belgravia, London SW1X 8JU

Vincent Darré

Comme les chats, il a eu plusieurs vies, glissant de la mode à la déco, faisant de ses maisons le laboratoire de son extravagante créativité. On le dit fantasque et baroque, Vincent Darré est surtout libre et agile. Sans doute son côté James Thierré, dont il a la mèche et la tonicité ainsi que cette allure de dandy. L’un des fils conducteurs de son travail est sa mémoire, ses souvenirs d’enfance. Lorsque sa mère l’emmène voyager en Italie, il découvre le baroque et ses références fantasmagoriques, le regard des monstres Bomarzo et des fontaines grotesques de la Villa Lante. Ces jardins oubliés par la modernité, les survivants d’une légende païenne, riches de symboles irrationnels et de folies, l’ont hanté depuis.

Découvrir le portrait