Service de décoration et conseils 06 22 33 53 09

Livraison gants blancs avec assurance incluse, en France et à l’international

Tous nos meubles sont réalisés sur mesure pour vous par des artisans d’art

At home, opérationnels et prêts à livrer vos commandes

Collection

Portraits

Journal

Private Styling

FavoriteLoadingAdd to favorites
Interviews

Interview de Martina Mondadori Sartogo

Découvrez comment l'univers CABANA rejoint celui de The Invisible Collection

Quel est votre hôtel préféré ?
Le Carlyle à New York pour plusieurs raisons : parce que j’y allais beaucoup avec mon père quand j’étais enfant et parce que Lorenzo Mongiardino, le décorateur qui a conçu une partie du rez-de-chaussée et du restaurant, a également décoré toutes nos maisons de famille en Italie, la maison de Milan où j’ai grandi et la maison de campagne de ma mère. Je me sens vraiment chez moi au Carlyle. Mongiardino possède un style absolument unique, qui n’appartient qu’à lui.

Parlez-nous de votre maison familiale à la campagne…
La maison est près de Venise et a été construit au XVIeme siècle. Mes parents l’ont achetée dans les années 60 et ont confié à Mongiardino le soin de la décorer. Il a également décoré la maison des Brandolini d’Adda, dont nous sommes très proches. Ces années étaient vraiment magiques. D’ailleurs, les décorateurs de cette époque inspirent toujours beaucoup ceux d’aujourd’hui.

Quelle est votre Madeleine de Proust pour les meubles et les objets ?

Je pense à deux fauteuils en osier produits par Bonacina en Italie et dessinés par Mongiardino. Ils ont toujours été dans le salon de ma mère. Quand j’ai déménagé, j’ai tout de suite su ce que je voulais emporter… je les ai apportés avec moi à Londres, où ils sont aujourd’hui dans le salon.
J’ai hérité d’un service de mon père, signé de Vista Alegre au Portugal et qui me suit partout depuis. Ces assiettes ont un style très traditionnel qui me rappelle mon enfance. Mes propres enfants les utilisent aujourd’hui… c’est une histoire d’amour sans fin, d’une génération à l’autre.

Que pensez-vous de The Invisible Collection ?
The Invisible Collection et Cabana ont un point commun, l’importance qu’ils accordent au savoir-faire et au caractère unique des objets ; au lieu d’utiliser des objets produits en grande série ou issues d’un design industriel, majoritaires depuis trente ans. Chaque création de The Invisible Collection et de Cabana est réellement unique. On parle beaucoup de luxe, mais pour moi il ne peut y avoir de luxe si l’objet n’est pas unique. Et ce caractère unique va de pair avec le savoir-faire.

Comment définiriez-vous le style Cabana ?
Italien ! Tout tourne autour des couleurs, le style est riche et solennel bien sûr. J’ai grandi dans un pays qui se définit largement comme un musée vivant, où l’histoire et en particulier l’église catholique ont toujours influencé l’art italien. Nous passons notre vie entourés de couleurs, d’églises et de statues… on apprend à apprécier la beauté de manière inconsciente, avec le temps, l’esthétique s’inspire pour toujours de cet environnement culturel.

CONTACT
×

CONTACT

Veuillez nous indiquer votre question et vos coordonnées, et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.


Prénom*

Nom*

Email*

Message

×

PARTAGER À UN AMI

Pour faire découvrir cet article à un ami.









×
SIGN UP

Pays
En vous inscrivant à cette newsletter vous acceptez
les conditions générales et la Politique de confidentialité.
*Champs obligatoires.
Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.