Carrière. Hubert Le Gall est né en 1961 à Lyon. Adoubé par Jacques Garcia, il décide après d’ennuyeuses études de finances de se consacrer à une vie complète d’artiste, designer, sculpteur, scénographe et peintre…

Signature. Ses inspirations végétales incarnées dans les fameuses tables marguerites ou les commodes fleurs sont devenues des classiques des collections privées et publiques. Un bestiaire suivra; cabinet-taureau, guéridon-héron, moutons et lapins… Hubert Le Gall rassemble et croise les héritages, Jean-Michel Frank, Royère, André Dubreuil, Giacometti, Dali en jouant avec tous les materiaux : plâtre, bronze, verre, résine, céramique…

On aime. L’immense talent, la fantaisie, l’exquise urbanité de cet artiste nous ont conquis. L’amitié entre Hubert Le Gall et Isabelle Dubern, co-fondatrice du site avec Anna Zaoui est née un soir au cours d’un diner à Paros dans la maison d’Hubert autour d’une collaboration pour Dior Maison, pour laquelle il a imaginé une collection ultra poétique de vide poches en déclinant les codes de la maison de couture.

What’s up. Deux ans après, une collection de fauteuils iconiques d’Hubert le Gall se posait en douceur sur le site The Invisible Collection après un lancement très privé dans son atelier de Montmartre qui fut l’atelier du peintre Bonnard. Hubert Le Gall est aussi un scénographe respecté, au Musée Jacquemart André, musée Maillol ou au Musée d’Orsay comme pour Hermès et Ruinart.

© Crédit photo : Delphine Jouandeau