Parcours. Pendant son enfance à Rome, Osanna et sa sœur jouaient au milieu des œuvres créées pour leur mère par Lucio Fontana, Mario Ceroli et Arnaldo Pomodoro. On pourrait dire que les pièces qu’elle crée aujourd’hui sont inspirées de ces merveilleux souvenirs, ou peut-être, sont-ils l’accomplissement de sa vie de femme ou peut-être les deux. « J’ai fait des bijoux pendant quelques années, mais ensuite j’ai décidé de faire des bijoux pour la maison, avec la même technique mais à plus grande échelle ». Ces dernières années, l’attention d’Osanna s’est concentrée davantage sur les objets et les meubles. Fabriqué par les meilleurs artisans, chaque création est modelée à la main à partir de la cire, et est ensuite fondue dans une fonderie d’art. “Je me définirais comme un artisan parce que j’adore fabriquer des objets de mes mains, et je me définis comme étant un designer. J’aime vraiment être à la fonderie où les maquettes en cire sont réalisées, à passer mes journées à modeler avec mes mains. »

Signature. Des créations conçues comme des sculptures, le jeu des métaux et un désir d’explorer les formes font partie intégrante des créations d’Osanna Visconti di Modrone. Elle utilise des pièces lumineuses fortes qui revisitent le minimalisme tout en rappelant d’une manière ou d’une autre la lumière du passé, chacune avec la touche indéniable de l’artisanat d’art. Toutes les créations d’Osanna Visconti di Modrone sont réalisées en bronze selon la technique de la cire perdue. Cette technique utilise une forme négative dans laquelle le métal en fusion est coulé. Une première sculpture en cire est utilisée pour créer un moule. Pendant le séchage la cire est fondue et égouttée, laissant derrière elle la forme négative de la cire. Le bronze liquide est ensuite versé dans ce moule. Le modèle en cire, qu’Osanna pétrit et façonne à la main est l’élément principal qui donne à ses pièces l’identité de ses créations. Après l’étape finale de ciselage, le bronze est prêt à recevoir les touches finales et les éventuelles patines de couleur.

Coups de coeur. Osanna a récemment sculpté une pièce pour la nouvelle adresse de Petersham Nurseries à Covent Garden, Londres. Un bar texturé en bronze, fait de vraies feuilles recueillies dans un jardin italien. « Je suis tombée amoureuse du bronze parce qu’il est malléable et chaud. Quand je vois des choses, surtout dans la nature, j’imagine souvent ce qu’elles seraient en bronze. C’est comme si je pouvais prendre une baguette magique et figer par exemple, une feuille, une branche ou une pierre. »

What’s up. Osanna crée actuellement une sculpture qui sera placée dans un hôtel à Rome. Il s’agit d’un immense panneau mural qui en raison de sa taille est particulièrement difficile à réaliser. Cependant, la puissance et l’énergie du bronze sont des constantes qui poussent Osanna à créer de nouveaux « bijoux ». Une collaboration passionnante avec The Invisible Collection qui présente ses pièces uniques en exclusivité pour le site.